Menu

  Le Nouveau Réveil - N°4568 - vendredi 5 mai 2017

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Société
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Mise en œuvre de la politique sanitaire en Côte d’Ivoire: le bilan à mi-parcours jugé satisfaisant

vendredi 5 mai 2017

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
L
a directeur général de la santé, Pr Dagnan N’Cho Simplice a eu, le mercredi 03 mai 2017, une séance de travail avec les responsables des 22 programmes et des 7 directions centrales rattachées à son département. Cette rencontre a eu lieu dans la commune de Cocody, précisément au siège du Programme national de lutte contre la schistosomiase, les Géohelminthiases et la Filariose Lymphatique (PNLSGF) dirigé par Dr Méité Aboulaye. Il s’est agi pour la direction générale de la santé qui a en charge la coordination et la mise en œuvre de la politique sanitaire dans le pays de faire l’état des lieux et d'évaluer, avec ses collaborateurs, le plan d’action annuel et son impact sur la santé des populations. « Il est question pour nous, de façon mensuelle, à partir d’un plan d’action annuelle que nous avons élaboré de faire l’évaluation et le suivi pour voir l’impact de ces actions sur la santé des populations d’une part et traiter les thématiques très pointues en dehors de ce bilan mensuel », a-t-il fait savoir. Le bilan à mi-parcours de ces actions sur le terrain a été jugé satisfaisant par le directeur général de la santé. « Les activités qui ont été planifiées ont été pour la plupart mises en œuvre », s’est-il réjoui. Et d’annoncer que : «Après le premier semestre de l’année 2017, nous allons nous mettre en branle pour aller faire une supervision de terrain à travers les directions régionales et les districts et nous allons nous réunir au mois de juillet pour faire le bilan de cette supervision. Ce qui nous permettra d’ajuster par rapport au dernier semestre notre plan. Notre ambition c’est de pouvoir couvrir toutes les activités, qui nous pensons, doivent pouvoir impacter la santé des populations ». Présent à l’ouverture de cette séance de travail, le directeur de cabinet du ministère de la santé et de l’hygiène publique, Monsieur Kouadio Konan Raoul a encouragé les responsables de structures rattachés à la direction générale de la santé à poursuivre leurs efforts en vue d’atteindre les objectifs qui leur ont été assignés.

Yao Adjoua de Kangré Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés
Réalisation et hébergement : Weblogy