Menu

  Le Nouveau Réveil - N°5171 - jeudi 16 mai 2019

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Faits Divers
- Société
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Sipilou : Un transporteur de taxi-moto tué

jeudi 16 mai 2019

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
L
a journée de mardi 14 mai dernier n’a pas été tranquille pour les habitants de la localité de Sipilou. Et pour cause, selon nos informations, un jeune transporteur de taxi-moto, nommé Alpha dit Jagger est décédé après avoir reçu deux balles dans la hanche. Tirées par un policier au barrage frontalier Côte d’Ivoire- Guinée. Alors, hier, en vue d’éviter des soulèvements, le préfet de police de Man et sa délégation avec certains cadres de la région se sont rendus à Sipilou pour faire baisser la température et demander pardon aux jeunes qui étaient sur le pied de guerre après avoir sacacagé le nouveau poste de police frontalier. Selon nos sources, l’autorité policière a décidé de la prise en charge des obsèques du défunt. Mais revenons sur les faits. D’après un élu de la région que nous avons joint hier, avec d’autres sources, il ressort qu’un policier a tiré à bout portant sur Alpha dit Jagger, transporteur de taxi-moto, à cause de 1000f. Jagger avait une passagère sur l'axe Sipilou-Dirita, un village guinéen. A son arrivée au corridor, il s’acquitte de son droit de passage qui est de 1000 fr. Il peut donc continuer son voyage. Mais contre toute attente, il croise encore un autre barrage avec un flic embusqué. Ayant déjà payé précédemment 1000f, il contourne ce corridor de trop et poursuit son voyage. Le policier allume sa moto de service et se lance à la poursuite de Jagger. Il le rattrape et lui intime l’ordre de le suivre à son poste. Proposition que refuse le chauffeur. S’en suit une escalade verbale. C’est en ce moment que le policier se montre menaçant avec son arme. "Si tu n’obtempère pas, je vais tirer sur toi" menace le flic. "Si tu es garçon, tire je vais voir" riposte Alpha. Soudain, un premier coup part. Le jeune homme s’écroule. Comme si cela ne suffisait pas le policier s’approche de sa victime et enflamme un second tir à bout portant. Satisfait de sa bavure, l’homme prend sa moto et regagne son poste. Désemparée, c’est la dame passagère qui court au village alerter les villageois. Les jeunes transportent la victime à l’hôpital de Sipilou. Vu la gravité du mal, c’est l’hôpital de Man qui leur a été conseillé. C’est en allant à la capitale des Montagnes, depuis Yorodougou, que Alpha dit Jagger a quitté le monde des vivants.

FOUMSEKE COULIBALY Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés