Menu

  Le Nouveau Réveil - N°5591 - samedi 17 octobre 2020

Menu
 Rubriques
- Accueil
- Nécrologie
- Politique
- Galerie Photos
 Informations
- Contacts
 Archives
Mois :
Année :
   
KIOSQUE NUMERIQUE
Achetez l'intégralité du journal Le Nouveau Réveil
au format numérique  - 
Décédé le 8 mars dernier aux USA : Nst Cophie’s inhumé, hier, dans l’indifférence totale

samedi 17 octobre 2020

Imprimer l'articleEnvoyer l'article par E-mail
N
st Cophie’s a effectué son dernier voyage, hier. Le chanteur décédé le 8 mars dernier aux Etats-Unis d’Amérique a été inhumé dans la stricte intimité familiale, au cimetière municipal de Dimbokro. Sa famille et ses proches ont respecté sa volonté. Même s’il a vécu pendant de longues années en France - jusque’à sa mort - il a toujours souhaité être enterré sur la terre de ses ancêtres. Avant l’ultime voyage, il y a eu une levée du corps à Ivosep. Alors qu’on s’attendait à voir une foule immense venir rendre un dernier hommage au chanteur disparu, l’on a été surpris de constater que le préau de la société de pompe funèbre, à Treichville, n’a pas refusé du monde. Les artistes ont également brillé par leur absence. Excepté Meiway et Tiburce Koffi, président du Conseil de gestion du Bureau ivoirien du droit d’auteur (BURIDA). Après la levée du corps, la dépouille mortelle de Nst Cophie’s a été conduite à Dimbokro, sa ville natale.

De son vrai nom Ernest Kouadio Koffi, Nst Cophie’s a marqué le monde de la musique ivoirienne avec son style qui lui était propre. Il laisse à ses fans inconsolables une riche discographie, dont le gros succès “Zôgôda N’Zué”.

EG Achetez tout le journal

Le Nouveau Réveil

Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés