Menu

 


Grand-Bassam : vœux de nouvel an / Georges Philippe Ezaley, vice-président du PDCI : « Nous sommes en 2020, c’est l’année de notre année »

Nouveau Réveil- 14/1/2020 
   
Les "Georgette" ont pris d’assaut la résidence à Grand-Bassam de Georges Philippe Ezaley, vice-président du Pdci-Rda, le samedi 11 janvier 2020, pour une belle et sympathique fête de nouvel an. Placée sous le signe des retrouvailles et de la présentation de vœux à leur parrain, cette cérémonie a tenu toutes ses promesses. Danses, distributions de cadeaux, repas copieux, étaient au menu de cette cérémonie dont les premiers temps forts furent la messe d’action de grâce à l’église Sacré-Cœur, très tôt le matin, suivie de la pratique du sport en mode fitness. Trois discours ont marqué le clou de ces retrouvailles.

Mme Etiboua Chantal, présidente des "Georgette", a rendu hommage à « l’icône, l’illustre leader éclairé, le papa "choco", le grand serviteur de la République, ce philanthrope, ce leader charismatique et démocrate, ce visionnaire qui a su anticiper sur le temps, en semant les germes du futur à Grand-Bassam ». Bref, a-t-elle dit « un homme de valeur à qui nous présentons nos vœux de nouvel an : une année de santé de fer, de longévité, de gloire en gloire, de merveilles sans fin, de grâces surabondantes… ». A la suite de la présidente des " Georgette", M Essis Esso Jean Yves, président du mouvement des cadres dynamiques du Pdci-Rda, représentant Mme Aminata N’diaye, marraine des "Georgette", porte-parole du Pdci, secrétaire exécutif du Pdci, chargé des syndicats, des associations et mouvements de soutien, s’est dit heureux de représenter " sa grande-sœur", Aminata N’diaye, une femme battante du Pdci qu’il apprécie parce qu’ « elle montre le chemin de la fidélité et de la loyauté à la fois aux femmes et aux hommes ». Toute chose dont le Pdci « a besoin en 2020, car nous sommes à l’orée de batailles électorales ».

Il a traduit le message de la marraine à ses filleules. « Elle m’a chargé de vous dire de rester concentrées, déterminées pour les combats à venir, parce que rien ne sera facile, rien ne nous sera donné… ». M Esso a également loué les mérites et qualités de ce grand homme, Georges Philippe Ezaley, qui demeure un modèle pour les plus jeunes. Il a demandé aux femmes, dans leur quête de papiers pour le vote, de ne pas hésiter à contacter son Mouvement qui est prêt à les épauler. Noëlle Oulé, présidente de l’Ufpdci de Man, membre de la délégation de M Esso, a invité les femmes « à continuer de s’armer de courage, de détermination, d’abnégation… et que 2020 soit une victoire offerte par les femmes. Une victoire qui ne verra pas de bain de sang, qui ne va pas nous ramener dix ans en arrière». Représentante du parrain Ezaley, Dr Gilberte Obré a traduit les vœux de son mandant.

Mais avant, elle a salué les actions des "Georgette" et de leur présidente, Mme Etiboua Chantal, restées fidèles et loyales à Ezaley. « Je suis très fière de vous » leur a-t-elle dit. Cette cérémonie a été marquée par l’appel téléphonique de Georges Philippe Ezaley qui, de vive voix depuis la France, a souhaité la bonne année à tous. « Les Georgette, je suis trop fan de vous, applaudissez pour vous-mêmes. Je voudrais dire au représentant de votre marraine, merci à tous les officiels d’avoir honoré cette manifestation. Je suis en route pour la messe, je vais aller prier pour les "Georgette", pour Bassam, pour la Côte d’Ivoire et j’ai tenu à vous saluer avant d’y aller. Comme j’avais l’habitude de dire : 2020 n’est pas loin. Maintenant, nous sommes en 2020. C’est l’année de notre année. Donc, bonne année et à très bientôt, merci pour vos prières » a-t-il dit.

DIARRASSOUBA SORY


Le Nouveau Réveil © 2005. Tous droits réservés
Réalisation et hébergement : Weblogy