Tudor : une success story qui peut durer dans le temps ?

Favicon Nesw Reveil
Par Lina Djebali Publié le 28/05/2024 à 08:26
La Marque Tudor
La Marque Tudor

Depuis sa création en 1926, la manufacture Tudor a su conquérir le cœur des passionnés de montres. Un succès fulgurant qu’elle doit à une stratégie à la fois efficace et risquée !

Petite sœur de Rolex, Tudor a su se faire un nom et concurrencer les géants de l'horlogerie. Elle est indéniablement la référence dans le segment des montres entre 2000 et 5000 €. La maison a également trouvé sa place auprès des stars en multipliant les séries spéciales et limitées. Une stratégie que beaucoup jugent à double tranchant. Tudor ne serait-elle pas en train de se tirer une balle dans le pied ? C'est du moins ce que pensent de nombreux connaisseurs et collectionneurs.

Black Bay, la fierté de la maison

Il faut dire que le chemin de Tudor a été semé d'embûches à ses débuts. La maison a peiné à décoller et passait inaperçue jusqu'en 2012, où tout a basculé avec le lancement de la Tudor Heritage Black Bay. La manufacture s'est inspirée des plongeuses Tudor Submariner et a insufflé un look vintage à la pièce. Cette dernière a propulsé la marque sur le devant de la scène horlogère.

Tudor Heritage Black Bay 2012
Tudor Heritage Black Bay 2012

 Les aficionados de Tudor perdus !

Depuis, la manufacture multiplie les opérations marketing, notamment des partenariats sportifs, pour accroître sa notoriété. On peut citer des éditions spéciales Black Bay et Pelagos pour les écuries de F1, des séries limitées pour célébrer les victoires du club de football de l'Inter Milan, ou encore un chrono Black Bay rose en hommage à l'Inter Miami et son copropriétaire David Beckham. Que ce soit en F1, en football ou en cyclisme, la maison ne rate pas une occasion.

Black Bay Et Pelagos Pour Les écuries De F1
Black Bay Et Pelagos Pour Les écuries De F1
Tudor Chrono Black Bay Rose
Tudor Chrono Black Bay Rose

Cette stratégie a apporté ses fruits, puisque, en si peu de temps, Tudor est parvenue à faire du bruit. Cela a cependant un effet négatif, en particulier sur son image « populaire », qui repose sur l’idée d'offrir une alternative moins chère à Rolex. En effet, les fans inconditionnels pourraient perdre leur intérêt pour Tudor en voyant la maison proposer de plus en plus de pièces qu'ils ne peuvent pas acheter. On se demande si la perte de sa clientèle fidèle va entraîner son déclin un jour.

Favicon Nesw Reveil

Diplômée d’un master en Finance d’entreprises et rédactrice de profession, j'apprécie le fait de partager mes connaissances et les dernières actus a travers mes écrits.

Aucun commentaire à «Tudor : une success story qui peut durer dans le temps ?»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis